Séparation

Quelle est la différence entre une séparation et un divorce?

Souvent, lorsque les gens m’appellent pour une séparation, ils ne savent pas comment s’y prendre :

« Je veux me séparer… par où dois-je commencer? Que dois-je faire? »

Je leur donne des conseils spécifiques en lien avec leur situation propre.

Quels genres de conseils? Tout d’abord, nous devons commencer par nous assurer que le client souhaite vraiment en finir avec la relation et que ce n’est pas une décision prise sur un coup de tête. Ce sont toujours des situations difficiles pour les parents et leurs enfants, alors il faut être certain à 100 % que c’est ce que l’on veut faire. Il faut donc s’arrêter sur le choix d’un professionnel qui interviendra dans la situation. On peut proposer la thérapie de couple, afin de tenter de sauver la relation. Si la personne a déjà fait cet exercice et qu’elle est certaine de vouloir en finir avec la relation, il faut réfléchir à l’approche. En effet, si les gens sont capables de se parler, malgré le fait qu’ils ne s’aiment plus et qu’ils ne soient pas d’accord sur tout, la meilleure approche pourrait être de faire affaire avec un médiateur. Quel est le rôle du médiateur? Ce n’est pas un arbitre, il n’imposera donc aucune décision.
Il va maximiser la communication entre les parents.
En général, le taux de succès est assez élevé, cependant pour que cela fonctionne, cela prend 2 conditions :

  1. Que les deux parents s’impliquent de bonne foi dans le processus.
  2. Que le couple ne soit pas dans une relation où l’un domine l’autre, car à ce moment, cela peut donner un résultat  favorisant le dominant. Tout le monde sera d’accord et la partie dominée se retrouvera certainement avec beaucoup moins que ce que la loi lui aurait attribué si le litige avait été judiciarisé.

Il est bon de noter que les frais pour l’usage d’un médiateur pour un couple avec enfants seront couverts par le gouvernement du Québec pour les 6 premières sessions.
Lorsque l’on arrive à la fin du processus de médiation et qu’il y a une ébauche d’entente qui satisfasse les deux parties, il est très important de se procurer une des copies et d’aller consulter un avocat. Celui-ci pourra réviser l’entente avec la personne et aura toute la liberté de lui donner l’information juridique complète. Puisque son rôle sera de veiller sur les intérêts de la personne, contrairement au médiateur qui a un rôle de neutralité.
Puisque je suis familier avec la plupart des médiateurs et médiatrices de la région, vous pouvez me contacter, il me fera plaisir de vous suggérer les médiateurs appropriés à votre situation.

Si la situation requiert l’intervention d’un avocat :
À ce moment, je prends un rendez-vous pour discuter de la stratégie à prendre pour bien gérer la fin de la vie commune.

Partage des actifs (maison, voiture, fonds de pension, biens et meubles, etc.)
Partage des dettes (cartes de crédit, marges, hypothèques, etc.)
Quel type de garde
Pension pour ex-conjoint
Pension alimentaire pour enfants